đŸ“·Â # instantanĂ© : Une matinĂ©e Ă  la forge.

Mon frĂšre est forgeron, passionnĂ© par les couteaux depuis toujours, il a dĂ©cidĂ© de se former pour faire ses propres couteaux. J’ai donc pris mon appareil photo pour aller voir comment ça se passe dans une forge.

Il s’est mis Ă  forger il y a un an et demi. Depuis, il n’a pas arrĂȘtĂ© une demi-seconde et je dois admettre que j’aime beaucoup ce qu’il fait. Je vous invite d’ailleurs Ă  dĂ©couvrir ses couteaux sur son site web, sa page Facebook ou Instagram.

Bon fini le 1/4 d’heure promotion 😀

J’ai donc dĂ©cidĂ© un matin, entre deux rendez-vous professionnels, d’aller observer le frangin dans son milieu naturel. Je n’avais pas beaucoup de temps et je n’avais pas repĂ©rĂ© les lieux avant donc c’est la dĂ©couverte complĂšte.

J’ai rĂ©ussi Ă  sortir quelques photos que j’apprĂ©cie, mais, surtout, je suis ressorti de lĂ  avec l’envie folle d’y retourner avec mon trĂ©pied, le 85mm et le 35mm pour faire une sĂ©ance plus longue.

Allez ! Je ne fais pas plus long avec le texte et je vous laisse avec les images de la forge.


Toutes les images ont Ă©tĂ© prises Ă  La Forge d’Ostiche

Laisser un commentaire