Le HomePod mini, finalement c’est non

J’ai toujours voulu un HomePod, depuis la sortie du modèle original, j’en voulais un ! Avec la sortie du Mini, j’ai revendu tout mon setup pour en acheter 3. Quelques mois plus tard, j’ai revendu mes 3 HomePods mini et je suis revenu en arrière. Et j’ai décidé de vous expliquer pourquoi.

💡 C’était un billet un peu compliqué à écrire car très subjectif au final. J’essaie d’expliquer de la meilleure manière pourquoi j’ai changé d’avis et pourquoi j’ai fait marche arrière. Mais n’oubliez pas, au final, c’est mon avis. Et ce dernier n’est pas parole d’évangile 😀 Bonne lecture. 💡

Depuis l’annonce du modèle original, je veux un HomePod. Je trouvais (et je trouve toujours) l’objet superbe ! Je fantasmais sur l’idée d’avoir un écosystème Apple complet mais le prix m’a toujours un peu rebuté. Je n’avais jamais vraiment eu le budget pour m’offrir ce HomePod (même si au fil du temps, j’ai dépensé bien plus que le prix du HomePod). Du coup, avec le temps, j’ai construis différents setup setup à la maison.

Entre des appareils Google, des appareils Sonos ou encore un bref test d’Alexa, j’ai testé au peu près toutes les solutions qui existent (dans mon budget évidemment). Petit historique de mon setup Audio à la maison. Bon je vous préviens, pour ceux qui cherchent la stabilité, passez votre tour.

Dans l’article Reflexion 0001 , je vous parlais d’un ami qui a changé d’ordinateur une seule fois en 8 ans. Ce même ami n’a jamais fait évolué son setup Audio (en dehors d’une nouvelle platine vinyle). Dans le même lapse de temps, je dois avoir changé 6 ou 7 fois de solutions. Bon à chaque fois, mon objectif est d’améliorer mon setup, de trouver la solution ultime mais cette fois-ci, mon « fanboyisme » m’a emmené trop loin.

Petit historique du setup Audio

J’ai commencé, comme tout le monde (je crois), avec une enceinte Bluetooth. Au début, c’était une bonne solution pour diffuser du son sans-fil dans une pièce dédiée. C’était une solution un peu contraignante car il faut à chaque fois connecter son smartphone à l’enceinte, ce n’est pas très « user-friendly ».

Puis j’ai découvert AirPlay, une solution développée par Apple qui utilise le WiFi pour diffuser du contenu Audio (ou vidéo). J’ai eu une enceinte AirPlay (j’ai oublié son nom). J’aime bien AirPlay, ça permet de diffuser rapidement du son sur une enceinte Audio rapidement, il suffit simplement que les deux appareils soient sur le même WiFi.

Et puis, Google a commercialisé les premiers Google Home Mini (on est en 2016). Et là, je suis tombé sous le charme ! Bon vous commencez à me connaitre, ça m’arrive souvent ( qui a dit trop souvent ?!). La qualité sonore n’était pas du tout équivalente à ce que j’avais déjà. Mais on pouvait contrôler ses enceintes à la voix ! Et rien que ça me donnait envie ! Du coup, j’ai acheté mon premier Google Home Mini (non ce n’est pas une faute de frappe), ça s’appelait encore un Google Home Mini. Désormais, ça s’appelle Google Nest Mini (mettre un lien externe rachat Google Nest).

J’ai commencé avec un dans mon bureau, ensuite j’ai ai pris un pour la salle de bain. Et au final, ma femme m’a offert un Nest Hub pour le séjour. On avait du son dans toutes les pièces et ça marchait plutôt pas mal avec notre compte Spotify et TuneIn pour la radio.

NDLR : pour ceux qui veulent un peu de stabilité, celui de la salle de bain est toujours là. La seule partie du setup audio qui n’a jamais bougé.

J’ai fini par craquer et chercher quelques choses de plus qualitatif et qui fonctionnait avec Apple Music. Oui, entre-temps, je voulais changer de fournisseur de musique sinon, c’est pas drôle. Du coup, Sonos est arrivé sur l’échiquier. Des enceintes AirPlay, qui font du multi-room et qui ont un son de qualité, elles ont tout pour plaire ! Du coup, je m’équipe d’une Sonos Play One. Je prends le modèle avec l’assistant pour pouvoir la contrôler à la voix.

Le son est top comparé à mes Google Home Mini et c’est tout à fait normal, on n’est pas du tout sur le même type d’enceinte. Je finis par m’équiper d’une deuxième enceinte pour une expérience stéréo dans notre séjour. Je suis content du son et si je veux migrer sur Apple Music, je peux car c’est pris en charge par l’application.

J’ai tout pour être heureux… Mais Apple annonce son HomePod Mini ! Et là, c’est le drame.

Le HomePod mini, un nouveau départ

Je ne me contrôle plus après le keynote. Je regarde plusieurs fois l’annonce du HomePod Mini, je me vois déjà parlant à mes HomePod pour annoncer à toutes la maison que le repas est prêt via la fonction interphone. Bref, je suis totalement convaincu que c’est la solution parfaite pour moi.

Spoiler Alert : je n’ai jamais utilisé cette fonctionnalité une deuxième fois.

Du coup, je fais ce que je fais de mieux : je change tout ! Je revends le Nest Hub, les deux enceintes Sonos, l’un des deux Google Home Mini. Je supprime notre compte Spotify Famille pour migrer sur Apple Music, je commande 3 HomePod Mini, j’en parle sur le blog pour vous dire que c’est la meilleure enceinte du monde, que j’ai trouvé mon setup ultime, je fais même une vidéo sur YouTube.

Bref, j’y vais à fond ! On est en plein dans la phase « honeymoon ». Je ne suis pas avare de louanges sur mes HomePods, je n’hésite pas une demi-seconde à fermer les yeux sur les quelques petites frustrations que j’ai avec ces enceintes, je suis convaincu que c’est la meilleure solution pour moi, pour nous. Idem pour Apple Music, tout fonctionne à merveille.

Même quand ma femme essaie de me dire qu’elle préférait Spotify, je n’écoute pas. J’essaie de la convaincre que notre setup actuel est idéal. Et puis le temps passe ! C’est le début des « problèmes »

quand je dis problème, je dois relativiser. Ce sont des frustrations, des détails qui rendent l’expérience moins fluide.

HomePod Mini oui mais non

Je finis, avec le temps, à être déçu. Je regrette même mon ancienne configuration. Mais je ne dis rien à personne, j’ai tellement fait des pieds et des mains pour tout changer que je ne vais pas leur annoncer que je vais faire machine arrière. Ils risquent de mal le prendre.  Mais je suis déçu des HomePod Mini (et d’Apple Music).

Au niveau du look des enceintes, même si c’est totalement subjectif, je les aime beaucoup. Je les trouve jolies et élégantes, elles se fondent bien dans notre décoration.

Au niveau du son, je n’ai rien à dire. En comparaison au Google Home Mini de la salle de bain, le son est vraiment bon. J’en parle dans mon article sur le HomePod Mini justement. Alors pourquoi je me plains du coup ? Pour toute la partie intégration ! Je trouve que les HomePod ne sont pas aussi fluide que les autres enceintes connectées que j’ai pu tester par le passé. Je trouve que l’intégration dans notre domicile n’est pas idéal.

Je ne suis le seul dans ce cas.

Tout d’abord, le multi-utilisateur n’est vraiment pas au top (ou Siri n’aime pas ma femme), j’ai pourtant configuré l’option reconnaitre ma voix pour nous deux mais Siri ne veut pas écouter ma femme. Elle n’est déjà pas hyper fan de parler à Siri, si en plus ce dernier ne lui répond pas, ça l’a rend folle ! J’ai tenté une réinitialisation de l’ensemble mais rien n’y fait, ça ne veut pas.

Ensuite, la connexion au réseau n’est pas terrible. Bon, en toute transparence, je ne sais pas si le souci vient de mon réseau ou des HomePods mais ils perdent souvent le WiFi ce qui fait qu’ils ne sont pas présents dans le menu AirPlay de nos appareils. C’est un peu ennuyant à la longue. Idem pour la fonction « transférer du son » qui consiste à approcher son iPhone du HomePod pour transférer le son, elle n’est pas au top non plus. Dans ce cas précis, j’ai deux soucis différents :

  1. Soit le son ne se transfère pas du tout
  2. Soit l’iPhone est détecté par le HomePod mais il ne lance pas la musique en cours, il me propose la Paylist qui était en cours sur le HomePod

En gros, vous avez deux lecteurs de musique, le premier est intégré à l’iPhone, le second est intégré au HomePod. Et les deux se comportent de façon indépendante. C’est le cas aussi pour contrôler la musique ou le volume de cette dernière, on ne sait jamais s’il faut passer par l’application Musique ou par l’application Maison et le contrôle du HomePod. A la longue, c’est vraiment pénible.

Vous l’aurez compris, c’est un enchainement de petits détails sans doute anodins pour vous ou pour d’autres qui m’ont fait prendre conscience que je préférais mon ancien setup. Oui je préférais mes enceintes Sonos que mes HomePod.

Spotify ou Apple Music

J’ai longtemps utilisé les deux services. Les deux services se valent et le choix résident souvent dans ses propres usages ou habitudes. J’ai longtemps utilisé Spotify. En fait, je l’utilisais depuis 2011. Je me souviens, j’étais encore à Montréal quand Spotify a annoncé la disponibilité de son service en Belgique. Je suis passé par un VPN pour créer mon compte via un IP belge avec ma carte de crédit belge. J’étais tout excité avec l’arrivée de ce nouveau service. Je n’ai jamais eu à me plaindre de Spotify, j’adore le service. Mais l’arrivée d’Apple Music a tout chamboulé.

Je ne refais pas tout le cheminement mais j’étais persuadé que l’herbe serait plus verte ailleurs, surtout dans le jardin de chez Apple. Du coup, j’ai activé l’essaie de 3 mois gratuits mais j’ai été un peu déçu du service, il manquait pas mal de choses par rapporte à Spotify. Quelques mois plus tard, après une mise à jours, j’ai réessayer le service. J’étais convaincu mais mon setup Audio n’était pas adapté à Apple Music (jusqu’à l’arrivée des Sonos). Mais bon ma femme n’était pas fan de changer de crémerie ! Elle a réussi à me contenir jusqu’à l’annonce des HomePod Mini. Encore à ce jour, elle déteste Apple Music. Elle trouve l’interface bien moins intuitive et la création de nouvelles playlists compliquées par rapport à Spotify.

Après plusieurs mois sur Apple Music, je dois reconnaitre que je préfère Spotify pour 3 raisons :

  • La création de playlist est bien plus simple
  • Les playlists collaboratives (comme beaucoup de mes potes sont sur Spotify, ça aide)
  • La facilité de modifier la liste d’attente

En dehors de ça, je n’ai rien d’autres à reprocher à Apple Music mais, sans vraiment savoir l’expliquer, j’ai un meilleur ressenti à l’utilisation avec les applications Spotify. Je préfère Spotify de manière un peu irrationnelle.

Du coup, on fait quoi ?

Vous vous en doutez, si j’écris cet article c’est parce que j’ai enfin trouvé le meilleur setup audio. Plus sérieusement, qu’est-ce que j’ai fait ? Et bien, j’ai fait machine arrière :

  • J’ai supprimé mon abonnement Apple Music pour reprendre un abonnement Spotify Famille.
  • J’ai revendu mes 3 HomePods pour racheter des nouvelles enceintes

Je suis revenu au setup qu’on avait avant (enfin plus ou moins) et j’ai supporté les moqueries de ma femme qui commence à me connaitre. Nous voilà donc avec un tout « nouveau » setup audio qui me convient. Mais de quoi est-il composé ?

Mon setup audio 2021

Mon setup audio en version 2021 sera composé de :

home cinema sonos sonos beam

Les deux enceintes Symfonisk sont installées sur les deux étagères du séjour. Le Google Nest Hub sera installé à son ancienne place et nous servira, à nouveau, de cadre photos via un album Google Photos partagés et de contrôleur pour les Sonos du séjour. La Sonos One sera installée dans le bureau avec son assistant vocale activé pour le contrôle de la musique. Le Google Home Mini reste dans la salle de bain pour la radio du matin. Le tout fonctionne est alimenté apr Spotify pour la musique et TuneIn pour la radio. Dans un futur, plus ou moins proche, une barre de son Sonos Beam viendra en dessous de la TV. De cette manière, le setup Home Cinema sera complet.

Mon plan à moyen terme est d’équiper (à nouveau) les pièces de la maison avec des enceintes Sonos car, après avoir testé d’autres solutions, je trouve que c’est le système multi-room que je préfère utiliser.

Voilà, je vais terminer ce billet avec un conseil que je ferais bien d’appliquer pour moi :

Si tu as un setup qui te convient, qui répond à tes besoins, ne changent pas tout sous prétexte que l’herbe semble plus verte ailleurs.

thib_audd (2021)

2 replies to “Le HomePod mini, finalement c’est non”

  1. Hey!
    Excellent article! Merci pour ton retour d’expérience. Mon setup actuel est basé sur le HomePod aussi mais par contre je n’ai pas réussi à paramétrer le multi-user en français. Un petit conseil?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *