Notes à la place de GoodNotes, pourquoi ?

Après Notability et GoodNotes, j’utilise depuis plusieurs semaines Notes, l’application native d’Apple, pour mes notes manuscrites. Je vous explique pourquoi dans cet article.

Depuis que j’ai un iPad Pro, la prise de notes manuscrites est un des usages principaux que j’ai sur ma tablette. Je passe beaucoup de temps en réunion et, quand je ne suis pas en réunion, j’enchaine les rendez-vous commerciaux. Du coup, la prise de notes fait partie de mon quotidien.

Apple Notes pour les notes manuscrites sur iPad
Le Pencil d’Apple a complètement modifié mes habitudes.

J’ai longtemps utilisé un carnet (Moleskine de préférence) avant de passer à l’iPad Pro. Depuis ce jour, mes notes manuscrites se sont numérisées. J’ai testé plusieurs applications pour ce faire : Notability, GoodNotes et Noteshelf. Après plusieurs essais sur chacune des applications et un article de The Sweet Setup, j’avais jeté mon dévolu sur GoodNotes.

Je n’ai pas grand-chose à reprocher à GoodNotes. L’application est jolie, fonctionnelle, fiable. Elle propose plein de fonctionnalité plutôt cool (comme l’intégration des stickers pour les sketchnotes) mais, depuis iOS 14, Notes me fait de l’oeil. J’avais fort envie de redonner une chance à cette application native car, si vous me suivez depuis le début, vous savez que j’aime les applications natives.

Du coup, je me suis mis à tester Notes. Et les premiers essais n’étaient pas très concluant, j’avais pris mes habitudes et je ne trouvais pas mes marques. Mais j’ai persévérer !

J’ai commencé à utiliser Notes pour toutes mes écrits « classiques », pris au clavier du Mac. De cette manière, j’ai pu prendre en main les mots-clés, les dossiers intelligents, j’ai pu structurer mes notes et mes dossiers. Et après quelques semaines, tout naturellement, j’ai commencé à ressentir le besoin de prendre mes notes manuscrites dans la même application. J’en avais un peu marre de jongler entre 2 apps.

Notes, l’application native d’Apple

En septembre, en juin, je commençais la rédaction d’un article « Pourquoi j’utilise GoodNotes ». Je n’ai pas vraiment avancé sur cet article car j’ai passé pas mal de temps à intégrer l’application d’Apple dans mon workflow.

Et au final, j’ai trouvé un workflow qui me convient bien. Même si tout n’est pas idéal, Notes fait le job. Bon et si on se lançait dans le vif du sujet ?

On va commencer par parler d’organisation. Et là, je reviens de loin. J’avais décidé d’avoir des dossiers pour tous mes sujets (perso, pro, idées, archives, wiki, nourriture, wishlist, etc.). Et c’est très rapidement devenu le bordel total. Du coup, avec l’arrivée des dossiers intelligents, j’ai scindé ça en 3 « gros » dossiers :

  • perso : toutes mes notes personnelles.
  • pro : toutes mes notes professionnelles.
  • archives : tout ce que je veux garder sur du long termes comme des factures pour les garanties, des fiches de paies, etc. Je sais que je pourrais stocker ça dans Fichiers (je suis en pleine réflexion sur ce sujet d’ailleurs mais j’ai la veille habitude de stocker ce type document dans une application de notes, un héritage qui date de l’époque Evernote).

Il reste un dossier : le dossier Notes. C’est le dossier « par défaut de l’application ». Je m’en sers comme un Inbox *(👋 Coucou David Allen). Donc toutes mes notes débutent dans ce dossier. Ensuite, je trie mes notes en y ajoutant des mots-clés si je ne l’ai pas fait à la création de la note (comme pour une note rapide) et en répartissant mes notes dans l’un des 3 dossiers correspondants.

Les dossiers intelligents font la différence

Dossier intelligent créer automatiquement avec des mots-clés.

C’est là qu’interviennent les mots-clés. J’ai d’autres dossiers qui se remplissent automatiquement. Le dossier «💡 idées» par exemple. Dès que j’ai une idée (lumineuse ou pas d’ailleurs), je prends une note à laquelle j’ajoute le mot-clé « idée » et elle apparaît immédiatement dans le dossier intelligent correspondant.

Je me sers aussi des mots-clés pour structurer mes notes liées à mes offres de prix. Je peux ainsi savoir exactement les offres de prix que je dois encore faire, celle qui ont été envoyées, etc.

Et récemment, j’ai créé un dossier « à traiter ». Toutes les notes qui y sont nécessitent une action de ma part (une offre à faire, un mail à envoyé, un protocole à rédiger, etc.).

Le matin, quand j’arrive au bureau, j’ouvre Rappels et Notes, j’affiche mes tâches du jours et mes notes en cours. Comme ça, je peux structurer ma journée et organiser mon boulot.

Je suis plutôt fier de cette organisation. Elle fonctionne bien pour moi depuis plusieurs mois et, cerise sur le gâteau, elle me permet d’utiliser une application natives de plus 🥳.

Notes avec un mot-clé sur le Mac
Les mots-clés apparaissent en jaune dans une note.
création d'un dossier dans Notes
Créer un dossier intelligent est assez simple.

Notes vs GoodNotes

Je vais commencer par ce que je n’aime dans l’application Notes en comparaison avec GoodNotes :

  • La gestion des photos
  • La gestion des PDF

Je m’explique !

Dans GoodNotes, lorsqu’on insère une photo dans une notes, elle apparaît directement dans la note et on peut écrire dessus. Dans Notes, c’est différents. L’application insère un espace pour la photos et il faut annoter la photo de manière indépendante.

C’est pareil pour les PDF. Dans GoodNotes, on peut ajouter un PDF comme une page supplémentaire à la note en cours. Du coup, on peut annoter le PDF et prendre des notes sur le côté. Dans Notes, il faut annoter le PDF de façon indépendante.

Je pense qu’un exemple sera plus parlant. Donc voici, deux captures d’écran d’une note identique prisent dans Notes et GoodNotes.

Après, ce sont des habitudes qu’il faut modifier. Une fois qu’on a pris le pli, ce n’est pas handicapant au quotidien.

L’autre défaut, qui est un peu plus gênant, c’est la fonction zoom. Dans GoodNotes, on peut zoomer dans une notes pour écrire. Dans Notes, c’est impossible. C’est parfois problématique quand on veut écrire un truc un peu plus précis dans une note. Mais, comme pour tout, je m’y habitue.

Et la dernière chose qui me manque un peu dans Notes, c’est les stickers. Dans GoodNotes, on peut insérer des stickers dans une notes pour faire des schetchnotes. Dans Notes, c’est impossible. Du coup, j’ai pris l’habitude de dessiner mes symboles plutôt que d’utiliser des stickers.

Voilà pour les choses que je n’aime pas. Passons à ce que j’aime dans Notes et ce qui m’a donné envie d’utiliser Notes à la place de GoodNotes.

Pourquoi j’ai choisi Notes au final ?

La première raison est l’intégration à l’écosystème Apple. Ça peut vous sembler stupide ou idiot comme raison mais c’est important pour moi.

Je reconnais que d’un œil extérieur à mon cerveau un peu déviant, modifier des habitudes de travail pour adapter son workflow à une application native semble… complètement stupide. Je vous l’accorde !

La majorité des gens vont mettre la priorité sur les fonctionnalités de l’application. Pas moi ! La nativité de l’application est primordiale : utiliser une application native, quand c’est possible, passe devant les fonctionnalités.

Donc si j’ai une apps tierce qui remplit 100% des fonctions que je lui demande mais qu’en face, il y a une application Apple qui remplit 90% de ce que j’ai besoin, je prends l’application native. *Je n’ai pas dit que c’était normal, bien ou « à faire », j’ai juste dit que c’était moi.

Bref, vous en savez plus sur ma façon de fonctionner. On peut passer à la suite.

Les notes rapides depuis l’écran d’accueil

Cette intégration à l’écosystème permet à Apple d’offrir des fonctionnalités que les autres applications n’auront jamais comme les notes rapides depuis l’écran d’accueil.

C’est hyper pratique au quotidien, ça permet de prendre des notes très rapidement lorsqu’on reçoit un coup de fil professionnel par exemple. Mon téléphone sonne, je dois noter un truc pour un client, j’ai mon iPad sur le bureau. Je pose le Pencil sur l’écran d’accueil verrouillé de l’iPad et je peux prendre note directement.

J’ai très vite intégré cette fonctionnalité dans mes habitudes et elle a renforcé mon envie d’utiliser Notes pour tout. J’avais des notes dactylographiées et des mémos manuscrits dans Notes. Mais j’avais aussi des notes manuscrites dans GoodNotes, ça ne me plaisait pas.

J’avais vraiment envie que Notes deviennent mon nouveau Evernote. Et donc j’avais très envie d’y stocker toutes mes notes.

Mots-clés et Dossiers intelligents, la clé de la réussite

L’autre fonctionnalité que j’aime très fort, c’est la prise en charge des mots-clés. Depuis iOS 15, Notes permet d’ajouter des mots-clés dans ses notes. On peut donc ajouter, assez facilement, des thématiques à ses notes.

Tous les mots-clés sont regroupés dans un nuage et on peut facilement afficher les notes liées à un mot-clé précis dans l’application, un peu comme un nuage de mots-clés sur un blog.

Là où ça devient intéressant, c’est lorsqu’on associe ses mots-clés avec des « dossiers intelligents ».

Avant, j’avais pris l’habitude de créer un dossier par thématique mais très vite, ça devenait chaotique. Ici, comme je l’explique plus haut, j’ai 4 dossiers (Notes, perso, pro et archives) et pleins de sous-dossiers qui s’alimente sur base de mots-clés. Et mes notes se structurent toutes seules. J’adore ça !

De plus, l’avantage de ça, c’est que je peux modifier l’organisation de mes notes, je peux supprimer des dossiers selon mes envies et ça ne modifie en rien les 4 dossiers « racines ».

Une intégration dans Raccourcis

Avec GoodNotes, il n’était pas possible de créer des raccourcis pour créer des notes rapides. Avec Notes, j’ai un peu plus de latitude. Ce n’est pas non plus la panacée mais j’ai un peu plus de possibilité.

Cela me permet de créer des notes avec des mots-clés et des thématiques bien particulière. Je me suis aussi créer plusieurs template depuis raccourcis. Comme ça, en fonction de la note que je veux créer, je lance le raccourcis correspondant et toutes les informations dont j’ai besoin, ainsi que la structure prédéfinie, sont dans la note.

Les petits détails que j’aime dans Notes

Il y a pleins de petits détails qui me plaisent dans Notes :

  • la création automatique des titres sur la reconnaissance de l’écriture pour les notes manuscrites
  • le look des liens enrichis quand on sauvegarde une page web dans Notes.
  • La possibilité de faire des listes à cocher dans une notes
  • Les notes rapides depuis l’écran d’accueil
  • Les notes sont indexées dans Spotlight
  • la possibilité de mixer Pencil et clavier dans une même note.

Bref, j’ai remplacé GoodNotes par Notes

Si on lit cet article comparatif, GoodNotes remporte la manche haut la main comparé à Notes. Mais, je me suis laissé convaincre par l’intégration à l’écosystème et la facilité d’utilisation de l’application native d’Apple.

Je sais que remplacer des applications tierces par des applications natives m’enferme un peu plus chaque jours dans « la prison dorée » d’Apple, je le sais parfaitement et je l’assume.

Si vous êtes là depuis les débuts du blog, vous savez que j’ai essayé à peu près toutes les marques de smartphones, de montres connectées. J’ai changer d’OS une quantité invraisemblable de fois.

Aujourd’hui, je sais que je veux rester dans l’écosystème Apple. Du coup, utiliser des applications natives à la place des applications tierces ne me posent aucun souci.

Quelques articles pour aller plus loin avec Notes :

3 replies to “Notes à la place de GoodNotes, pourquoi ?”

  1. Hello
    Très chouette article 🙂
    Ça fait maintenant quelques années que je n’utilise plus que Notes (après avoir essayé Evernote — lgtps — Simplenote, Goodnotes).
    Pour moi Notes est parfait pour mon utilisation, un mélange de notes prises au clavier ou au Pencil, qq dessins, du mindmapping.
    Je vais maintenant me pencher sur les mots-clés et les dossiers intelligents 😉
    Les deux seuls trucs qui (me) manquent, c’est la possibilité de mettre un rappel à une note (même si je sais que l’on peut drag & droper une note dans Rappel) et transformer un mail en note.
    Mais clairement, Notes est mon deuxième cerveau 😀

Laisser un commentaire