📾 les vacances au bord de la mer

C’est devenu une routine mais tous les ans, durant les vacances de pĂąques de printemps, on part une semaine Ă  la mer Ă  la mer du nord, Ă  Oostduinkerke plus prĂ©cisĂ©ment. Mais cette annĂ©e, on est allĂ© Ă  Coxyde. Et j’ai profitĂ© de cette semaine pour me couper totalement du boulot et prendre quelques photos de notre quotidien au bord de l’eau.

J’adore la mer (du nord en particulier mĂȘme si c’est la moins sauvage des mers), j’adore l’ambiance particuliĂšre que l’on retrouve au bord de la mer.

Si vous aimez la mer comme moi, je ne peux que vous conseillez le « Zine de Yannick » – A Thousand Tides qui est et je cite : « est une collection de mes photos favorites prises principalement durant la pandĂ©mie. Il y a un peu plus de milles marĂ©es mais est-ce vraiment important? »

Une collection de photo qui donne une furieuse envie de se balader avec son appareil photo les pieds dans l’eau.

« Quand on avait payĂ© le prix d’une location »

On est arrivĂ© le vendredi soir aprĂšs 2 bonnes heures de route, le temps de dĂ©faire nos valises, de faire les lits, on s’est couchĂ© pour ĂȘtre en forme le lendemain.

Pour notre premier jours, on avait rien de prĂ©vu. On est laissĂ© porter selon nos envies et bien entendu, on est allĂ© se promener sur la plage pour profiter du soleil qui nous manquait (il pleuvait depuis 15 jours). Et histoire d’ouvrir les vacances comme il se doit, on a pris une Rodenbach les pieds dans le sable.

Une Rodenbach les pieds dans le sable Ă  Coxyde.
La traditionnelle Rodenbach au bord de la mer

Le lendemain, dimanche, une partie de la famille de ma femme nous rejoignait Ă  la mer pour une journĂ©e Ă  Plopsaland. On y va une fois par an (hors Covid bien entendu), c’est un chouette parc d’attraction car il y en a pour tous les Ăąges.

Les enfants adorent mais les adultes aussi. Et si vous aimez les sensations fortes, je vous conseille la nouvelle attraction The Ride To Happiness. Vous ne serez pas dessus (je suis sorti de lĂ  bien secouĂ© et pourtant, j’aime ça).

Le dimanche, on a suivi le tram le long de la cĂŽte jusque Ostende pour y passer la journĂ©e. Une fois arrivĂ© Ă  destination, on est allĂ© sur le port pour manger une friture de poissons fraichement pĂȘchĂ©e.

C’Ă©tait trop bien comment moment ! On s’est posĂ© sur un banc pour savourer notre poisson dans l’ambiance du port. Si on met de cĂŽtĂ© la dizaine de mouettes qui a tentĂ© de se jeter sur moi pour manger mon poisson, j’ai adorĂ© ça.

J’ai bien aimĂ© me promener dans le port. Il y a toujours une ambiance particuliĂšre entre les bateaux amarrĂ©s, les filets qui sĂšche, les magasins qui vendent la pĂȘche du jours, etc. C’est une ambiance que j’aime.

« Sur la plage pendant des heures… »

Pour le reste des vacances, on est resté sur Coxyde et Oostduinkerke.

On s’est baladĂ© de pleine de jeux en pleine de jeux pour que SalomĂ© puisse toutes les essayer 🙂 On s’est promenĂ© dans les dunes, sur la plage, sur la digue, etc. On a vu passer la fanfare de Coxyde pour le Knuffelduik (le concept est assez simple : on se dĂ©guise, on plonge dans l’eau glacĂ©e et puis on boit des coups pour se rĂ©chauffer).

J’ai profitĂ© de cette semaine pour finalement prendre le temps de dĂ©couvrir Kiss My Coffee. Je passe devant cet endroit depuis 2 ans et je n’ai jamais pris le temps de m’y arrĂȘter ! Cette fois-ci, j’ai fait les choses bien.

On commence par un espresso

Je me suis poser en terrasse avec un bouquin et j’ai goutĂ© un Espresso, un CafĂ© Filtre (mĂ©thode V60) et un Cold Drip (ou cafĂ© froid). Les 3 Ă©taient dĂ©licieux. Grosse prĂ©fĂ©rence pour le cafĂ© Ă  la V60 mais ça, je le savais dĂ©jĂ . Je prĂ©fĂšre le cafĂ© filtre Ă  l’espresso.

En tout cas, je suis hyper content d’avoir pris le temps de dĂ©couvrir Kiss My Coffee car je sais, maintenant, que je peux savourer un cafĂ© Ă  la V60 Ă  deux pas de la mer quand je suis en vacances.

« Et quand les vagues étaient tranquilles »

Un de mes endroits prĂ©fĂ©rĂ©s Ă  la mer du nord, c’est le Havengeul Ă  Nieuwpoort. La balade fait Ă  peu prĂšs 2 kilomĂštres et elle part du port de plaisance et la mer. J’adore cet endroit oĂč l’on peut, avec un peu de chance, croiser des phoques.

On s’est baladĂ© jusqu’au bout de la jetĂ©e avant de faire demi-tour pour retourner vers le Floreal (et sa plaine de jeux) pour dĂ©guster une bonne crĂȘpe en terrasse.

Je vais terminer ce carnet de la mer en vous parlant du musĂ©e de la pĂȘche Ă  Oostduinkerke car c’est, pour moi, un endroit incontournable Ă  la cĂŽte. Les pĂȘcheurs de crevettes Ă  cheval sont biens connus Ă  Oostduinkerke (ils sont lĂ  depuis 500 ans), on les croise rĂ©guliĂšrement. On peut, au musĂ©e de la pĂȘche, visiter une ancienne habitation et dĂ©couvrir leur façon de vivre Ă  l’Ă©poque. On peut Ă©galement profiter de l’auberge et de sa terrasse pour savourer des croquettes de crevettes. Je vous le conseille vivement.

VoilĂ  qui clĂŽture ce carnet de voyage. J’espĂšre que ça vous a plu ! La prochaine fois, on parlera de Lisbonne.

Bon dimanche.

2 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :