Notion, mon utilisation fin 2022

La dernière fois que j’ai parlé de Notion sur le blog, c’était il y a un an. J’utilise toujours Notion et je pense que c’est l’occasion de faire une petite mise à jours des mes suages.

La manière dont j’utilisais Notion au début n’est plus du tout la même qu’aujourd’hui. Notion est un outil tellement complet, j’apprends à l’utiliser au fil des mois et mes usages évoluent en fonction de mes apprentissages.

Tout ça pour vous dire que les deux premiers articles sur le sujet ne sont plus vraiment d’actualité.

Mais avant de se lancer dans le vif du sujet, petit rappel pour les 3 derniers qui ne savent pas ce qu’est Notion.

Notion c’est quoi ?

Pour les quelqu’uns qui n’ont jamais entendu parler de Notion.so, je ne vais pas tout expliquer (je vous invite à lire mon premier article sur le sujet où j’explique ce que c’est).

Mais pour faire simple, Notion.so est une application de prises de notes. Vous pourrez prendre des notes avec du texte enrichis, intégrer des éléments du web (liens, vidéo YouTube, etc.). vous pourrez capturer des pages ou des liens web, etc. Tous les outils dont vous avez besoin pour une bonne application de prise de notes sont réunis au sein de cette application. Mais, et c’est là la véritable force de Notion, c’est un gestionnaire de bases de données. Pour faire court : toutes les notes que vous prenez via Notion peuvent être intégrée au sein d’une base de données et les bases de données peuvent être reliées entre-elles.

Je ne fais pas plus long pour l’explication de Notion, vous trouverez toutes les explications dont vous avez besoin sur Google/YouTube.

Notion, mes usages évoluent

Lors du dernier billet, j’utilisais Notion pour

v – Article du blog
v – Base de données café/Whisky/Sac
x – Archive documents
x – webclip

  • Tenir un blog avec Notion

J’en parlais déjà dans le précédent billet, j’utilise Notion pour tenir mon blog. J’ai des templates pour mes articles, j’y stocke mes idées, je rédige mes articles, etc.

J’organise mes billets selon un état d’avancement :

  1. idée
  2. en cours de rédaction
  3. terminé
  4. publié

Cela me permet de structurer mes publications (ou juste d’observer une longue liste d’idée et une partie “en cours de rédaction” vide suite à un manque totale de motivation pour alimenter ce blog. Le fait d’avoir stabilisé mes outils tech me donne beaucoup moins d’idée et de motivation pour écrire mais je recommence à foutre le bordel dans tout ça. Ce n’est pas le sujet du jours, on en reparlera peut-être un jour) et j’aime bien rédiger dans Notion. C’est un usage qui se pérénise plutôt bien. Les outils de rédaction de Notion (comme les liens enrichis, les vidéos intégrées dans les notes, etc.) permettent d’avoir des bonnes notes de rédaction avant de se lancer réellement dans l’article lui-même. Je peux stocker pas mal d’information sur le sujet que je veux traiter avant d’écrire l’article.

Une fois l’article terminé, je le passe dans StackEdit pour relire une dernière fois et vérifier que j’ai bien fermé toutes mes balises Markdown. Il ne me reste plus qu’à publier l’article dans WordPress.

  • Base de données café/Whisky/Sac

Je continue de fonctionner comme il y a un an, je n’ai pas grand chose à dire de plus. Je vous conseille donc de relire mon ancien article si vous voulez en savoir plus.

“En gros, pour chacun des cafés que je goûte, je note la provenance, le type de café, le type de “roast”, le magasin où je l’ai acheté, je lui donne une note, etc. De cette manière, je garde une trace de tous les cafés que je goûté, je peux peaufiner mon palais et si j’ai adoré un café, je peux facilement le retrouver pour en recommander.” – le lien de l’article.

  • Archive des documents

Il y a un an, je m’étais mis en tête d’archiver tous mes documents dans Notion. J’en suis vite revenu car c’était beaucoup trop contraignant pour moi. Les étapes pour arriver à stocker un document en PDF dans Notion étaient longues et trop nombreuses (scanner le document, envoyer le document sur mon ordinateur, ouvrir Notion, trouver la bonne base de données, créer une notes, ajouter les mots-clés correspondant, uploader le PDF).

Au final, je ne le faisais plus jamais. Du coup, je suis revenu à quelques choses de bien plus simple : Evernote. Et oui, je n’ai pas encore trouvé d’outil plus simple pour cet usage là.

  • Je reçois un mail avec un docuement PDF que je veux archiver, je transfert le mail à mon adresse Evernote. Le PDF est archivé !
  • Je reçois un document papier (une facture, un ticket, etc.). Je le mets dans mon scanner qui numérise le document et l’envoi directement dans Evernote. Le PDF est archivé !

Je n’ai pas trouvé plus simple réellement.

  • webclip/read it later

J’ai aussi essayer d’utiliser Notion comme un service de “Read it Later” (comme Pocket ou Instapaper par exemple) mais là aussi c’est devenu trop contraignant surtout pour l’expérience mobile.

J’adore Notion mais son application mobile est vraiment nulle. Du coup quand je voulais stocker un article à lire plus tard depuis mon téléphone, c’était plutôt pénible. Du coup, j’ai aussi laissé tomber pour revenir à quelques choses de plus simple.

J’ai relancé mon compte Pocket qui fait le job hyper bien et avec quelques automatisation via Zapier, je peux partager les liens qui me plaisent sur Twitter très facilement.

Voilà qui clôture le bilan des usages dont je parlais dans l’ancien billet, passons (si vous avez tenu jusqu’ici évidemment) aux nouveaux usages.

Notion, mes usages fin 2022

Aujourd’hui, j’utilise Notion tous les jours pour ça :

  • Quantified Self / Journaling

Avant j’utilisais Day One, j’en ai parlé beaucoup sur le blog. J’utilise toujours un peu Day One mais Notion a des fonctionnalités beaucoup plus performantes pour faire du Quantified Self.

Day One est un carnet de bords parfait pour y noter ses souvenirs, pour faire du “journaling” rédactionnel mais par contre, quand il s’agit de quantifier les choses, Day One est à la ramasse. Du coup, je continue d’y tenir mon journal mais plus systèmatiquement tous les jours. J’ai remplacé ça par Notion.

Par contre, Notion avec son principe de base de données est un outil plutôt performant. Donc, début 2022, j’ai commencé à créer une base de données avec toutes les choses que je veux suivre au quotidien.

Et tous les matins, je remplis une nouvelle note avec la date du jours et toutes les informations que je complète.

  • La date du jours
  • L’année
  • J’aoute un mot-clé pour différencier les entrées
  • Ensuite, j’ai 3 champs texte pour les choses que j’ai appréciées aujourd’hui
  • J’ai un champ texte pour “moment-clé” (une naissance, un mariage, etc.)
  • Est-ce que j’ai dormi 7h
  • Est-ce que j’ai mal dormi ?
  • Est-ce que j’ai bu du café ou de l’alcool hier soir ?
    • Si les deux précédente sont cochées, la case “nuit pourrie” se coche automatiquement
  • Mon ressenti de fatigue au saut du lit
  • Est-ce que j’ai une séance de sport aujourd’hui ?
  • Quel sport ?
  • Si Crossfit, je fais le lien vers la base de données Crossfit
  • Si c’est du Running, je note la distance
  • Si c’est du vélo, je note la distance
  • J’ajoute le lien Strava (si c’est du vélo ou du running)
  • Est-ce que j’ai lu aujourd’hui
  • Si oui, lien vers le livre en cours via la base de données “lecture”
  • Est-ce que j’ai vu un film aujourd’hui
  • Si oui, je note le titre
  • Si oui, je note le film (de 1 à 4 ⭐)
  • Est-ce que je conduis Salomé à l’école ce matin ?
  • Est-ce que je vais me promener avec Salomé et/ou Marine aujourd’hui ?
  • Est-ce que j’ai regardé un dessin animé avec Salomé ?
  • Est-ce que je télétravail ?
  • Si je me suis pesé, je note mon poids

Et tous les jours depuis le 01 janvier, je remplis cette note le matin (je crée la note du jours et je complète celle de la veille avec les informations manquantes).

Je peux vous dire qu’en 9 mois, ça me fait une quantité de données considérables. Je peux, par exemple, vous dire exactement le nombre de nuits où j’ai dormi plus de 7h, le nombre de nuit où j’ai mal dormi et mettre ça en rapport la consommation d’alcool ou de café le soir, je peux vous dire le nombre de minutes exactes que j’ai passé au Crossfit, le nombre de fois où j’ai déposé Salomé à l’école, etc.

Bref, je suis totalement accro à cet usage. C’est d’ailleurs la première chose que je fais le matin, quand j’ouvre mon ordinateur, je remplis ma note du jours dans Notion.

Aujourd’hui, j’utilise Notion régulièrement pour ça

  • Suivi entrainement Crosfitt/Running (avec lien journaling)

J’ai mis en place une base de données pour mes entrainements de Crossfit. Voilà les informations que je note après chaque WOD :

  • la date
  • la durée en minutes
  • le type de WOD (WOD, Team WOD, Open Gym, etc.)
  • ma FC Max
  • ma FC Moyenne
  • Mon ressenti par rapport à la difficulté du WOD
  • Les calories brûlées *(selon les données de ma Garmin)
  • Un PR (si j’en ai un)
  • Le poids du PR
  • Une RM si j’en ai une
  • Le poids de la RM
  • Le nombre de RM
  • Le lien Strava

Une fois que toutes les informations sont remplies, je note via un Template l’exercie du jours et mon résultat à côté.

  • Livre à lire et livre en cours (avec lien journaling)

J’ai arrêté 90% des séries que je regardais avant (pour n’en regarder que 3 ou 4 dont 2 avec Madame) et depuis le mois de juillet, quand je n’ai rien à regarder, je lis. Du coup, je me suis créé une base pour les livres que je veux lire, que je lis et que j’ai lu.

Voici les informations que je note dans chaque entrée de cette base de données.

  • Le nom du livre
  • L’auteur
  • Le statut (à lire, en cours, lu)
  • L’envie que j’ai de le lire
  • Ma côté quand j’ai fini de le lire
  • La date du début de lecture
  • La date de fin de lecture
  • Le nombre de jours pour lire ce livre (date de début – date de fin)

Je peux, avec cette base de données, facilement noter toutes les idées lecture que j’ai, suivre mes progressions dans chaque bouquin que je lis. En plus de ça, cette base de données est liée à la base de données “quantified Self”.

  • Rédaction des articles du blog

J’en parlais déjà dans le précédent billet, j’utilise Notion pour rédiger les articles du blog. Je me suis crée une base de données exprès pour cela. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire l’article précédent.

  • Wishlist

C’est la dernière base de données que j’utilise régulièrement. Je centralise toutes les choses que me font envie mais pas seulement. Je note aussi les idées cadeaux pur ma femme, ma fille, mes frères, ma mère, etc.

De cette façon, je ne suis jamais à cours d’idée.

  • Catégorie
  • Mon intérêt *(de 🔥 à 🔥🔥🔥)
  • Pour quoi ? (moi, ma femme, ma fille, autre)
  • Prix
  • L’URL
  • Acheté ou non ?
  • Archive ou non ? *(j’active cette case si je n’ai plus envie de ça finalement)
  • idée cadeau ? (j’active cette case si j’estime que ça peut terminer sur une liste d’idée de cadeaux de noël)

Aujourd’hui, j’utilise Notion de temps en temps pour ça

  • Prise de note

Je trouve que la prise de notes personnelle dans Notion n’est pas idéale pour moi car l’application mobile est vraiment nulle. Du coup, ce n’est pas évident pour saisir des notes rapides en mobilité et ça ne me donne pas envie d’utiliser Notion pour ça.

  • Wiki Perso

Je le mets à jours de temps en temps quand j’ai besoin de stocker une information qui doit durer dans le temps mais de nouveau, la disponibilité mobile de Notion étant faible, je l’utilise peu. Je préfére utiliser une application optimisée sur mobile pour avoir cette information à portée de main tout le temps.

Aujourd’hui, je n’utilise pas Notion pour ça

  • Gestion de tâches : j’ai essayé mais non !
  • Gestion du planning : j’ai essayé mais non !

J’utilise des applications dédiées pour ces 2 usages (principalement Outlook et Microsoft Todo pour le boulot et Calendrier + Rappel pour le perso). Je ne vois pas l’intérêt que j’aurais d’intégrer Notion pour ces usages.

Voilà qui clôture un long billet (rédigé dans Notion) sur mes usages de Notion. Si vous avez des questions, lâchez-vous dans les commentaires. Et je serai curieux d’avoir vos usages de Notion.

4 réponses

  1. Bonjour,
    Très bon article qui me donne envie de reprendre Notion que j’ai laissé tomber parce que je ne savais pas comment structurer tout ça.
    Est-il poissble de trouver vos templates pour s’en inspirer ?
    Merci

    1. Je n’ai pas vraiment pensé à publier mes templates car ils sont plutôt perso mais si ça peut aider, je pourrais.

  2. Bonjour,

    J’utilise beaucoup Notion presque tout et les notes de mes recherches, mais je ne suis toujours pas convaincu pour l’utilisation de journaling pour Notion. Donc je continue de chercher un logiciel pour cela. J’ai déjà essayé Journey (https://journey.cloud/) et One Day, je ne les aime malheureusement pas.

    J’ai même fait un page de mes documents pour retrouver les fichiers en PDF, tout est très bien fonctionné. Sur la version mobile, c’est vrai qu’il y a un petit problème d’ouvrir les fichiers PDF, mais du reste, tout est fonctionne mais j’utilise rare, car j’utilise Notion uniquement pour le bureau.

    Evernote, j’ai eu les mauvais expériences : Imprimer les notes qui sont mauvais qualité, parfois des problèmes de serveur, perte des fichiers, … J’ai quitté y a quelques années pour passer Apple Notes et je n’ai plus des soucis… Je ne suis pas motivé de rentrer Evernote.

    Je cherche toujours une solution des archives tirées des fichiers PDF pour les ouvrir facilement sans d’avoir les problèmes de version MOBILE/TABLETTE/BUREAU. En attendant, j’utilise Notion pour ça, mais je ne peux les voir que sur le bureau.

    Voilà mon avis sur Notion.
    Nicola

    1. J’ai longtemps utilisé Day One pour le journaling lorsque je prenais des longues notes tous les jours. Ici, je suis plus dans de la collecte de données avec peu de texte et pour ça, Notion fonctionne plutôt bien (je trouve).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :