vers le zéro déchet

Je vous en avais déjà parlé sur le blog mais on essaie de changer nos habitudes avec ma femme. Du coup, on s’est inscrit à un projet dans notre commune : « famille zéro déchet ».

On en parle depuis pas mal de temps du « zéro déchet » à la maison. Je me souviens avoir abordé le sujet il y a quelques années à la suite d’un reportage sur Béa Johnson. Déjà à l’époque, ce sujet m’avait interpellé.

A l’époque, j’avais mis en place deux ou trois gestes simples pour limiter un peu mon impact sur l’environnement. Je m’étais acheter une gourde à l’époque et je n’ai pas abandonné ce geste depuis. J’ai toujours ma gourde sur moi et je bois, aussi souvent que possible, l’eau du robinet.

Mais ce n’est pas grand-chose !

Depuis quelques mois, le sujet est assez omniprésent dans notre entourage et ça m’a donné envie de m’y remettre. Du coup, j’ai cherché des objectifs simples à atteindre et c’est comme ça que je me suis attaqué à ma salle de bain.

J’en ai parlé sur le blog déjà. Du coup, aujourd’hui, je suis « zéro déchet dans la salle de bain » et je suis très content du résultat.

Pour ma consommation de café au bureau, j’ai également réussi à être « zéro déchet ». J’ai investi dans une cafetière Chemex, un filtre réutilisable et un moulin à grain.

Mais j’ai envie d’aller plus loin dans la démarche et ma femme aussi en a envie. Quand on a vu passer le projet « famille zéro déchet » sur Thuin, on a tout de suite décidé de se lancer.

le projet « famille zéro déchet » sur Thuin

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du Zéro Déchet à la maison, mais vous ne savez pas par où commencer ? Comment mieux consommer, réduire son empreinte écologique et sa production de déchets ménagers, tout en faisant des économies ? Toutes les thématiques seront abordées autour du Défi Famille Zéro Déchet organisé par la commune, qui se déroulera de juillet à décembre 2019. Plusieurs ateliers seront animés par la référente Zéro Déchet ou des animateurs extérieurs spécialisés dans la prévention des déchets. En parallèle, chaque famille inscrite pourra s’appuyer sur les conseils d’une famille « coach » déjà engagée dans le processus. Une première rencontre sera organisée en juin pour signer la charte d’engagement et établir le planning des ateliers selon les envies du groupe. Nous espérons vous rencontrer lors de ces ateliers et serions ravis d’échanger avec vous autour de la thématique, pour construire ensemble le Thuin de demain !

On s’est dit que c’était l’occasion d’en apprendre plus sur le sujet et partager l’expérience de personne qui sont déjà engagées dans le processus.

On est assez impatient de débuter cette aventure dont je vous parlerai sur le blog. En attendant, vous pouvez me suivre sur Instagram (je ferai des stories sur le sujet) @thib.audd.

Jamais sans ma gourde

Depuis très longtemps, j’ai toujours une gourde sur moi pour ne plus consommer de bouteilles en plastique et réduire mes déchets.

Ça ne date pas du tout d’hier. J’ai décidé d’avoir une gourde sur moi au quotidien depuis 2015, je pense. Au départ, j’avais une Kor Water que j’ai perdue sur une plage en vacances.

Je l’avais achetée, car je trouvais ça « cool » d’avoir une gourde sur moi (merci l’influence d’Instagram). Au final, je suis ravi, car je fais un geste pour la planète et mon portefeuille par la même occasion.

Ensuite, j’ai eu une Klean Kanteen (27 oz), mais simple paroi. Je l’ai toujours, mais elle me sert de bouteille pour la nuit, avec son bouchon sport. L’eau se réchauffait trop vite.

J’ai donc cherché une gourde doubles parois avec plus ou moins la même capacité. C’est comme ça que je me suis acheté ma première bouteille Hydro Flask. J’adore cette marque ! Mais j’ai choisi une « grosse » gourde de 32 oz donc 946 millilitres. Mais, avec le temps, j’ai trouvé ça trop grand. Elle ne rentre dans aucune poche à gourde de mes différents sacs.

Du coup, il m’en fallait une plus pratique. Finalement, j’ai choisi une Hydro Flask toujours, mais avec un diamètre plus petit. Elle rentre parfaitement dans mon sac.

jamais sans ma gourde thibaudd

Par contre, j’ai perdu un peu en capacité. Je passe de 946 à 700ml, mais je gagne en confort d’utilisation. Comme rien ne se perd, mais tout se réutilise, j’ai reconverti mon ancienne gourde en Thermos à Café pour les vacances.

Pourquoi faut-il toujours avoir une gourde avec soi ?

Il y a deux raisons : écologique et économique.

Pour commencer, il y a la raison écologique. On consomme beaucoup trop de plastique. Selon certaines études, on consommerait 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique par an.

89 milliards de bouteilles d’eau en plastique sont vendues chaque année dans le monde. Source.

Il faut diminuer cette consommation de plastique ! Pour moi, c’est l’un des gestes « Zéro Déchet » les plus simples à mettre en place, car il suffit d’acheter une gourde ! Du coup, on a plus besoin d’acheter des bouteilles en plastique. Ce simple geste permet d’économiser 5,5 kilos de déchet en plastique par an.

Ensuite, il y a une raison économique. L’eau du robinet est elle est 150 à 200 fois moins chère que l’eau en bouteille.

Selon les chiffres de la Fédération Royale de l’Industrie des Eaux et Boissons rafraichissantes (FIEB), le Belge consomme 130 litres d’eau en bouteille par an, se situant ainsi au troisième rang européen.

Quand on sait que l’on consomme en moyenne 130 litres d’eau en bouteille par an, on fait une sacrée économie en passant à l’eau du robinet.

On est d’accord que je ne suis pas parfait loin de là ! Il m’arrive encore d’acheter des bouteilles en plastique ou des canettes quand j’ai envie d’un coca. Il m’arrive aussi d’acheter une bouteille d’eau en plastique, car je pars en balade et que j’ai oublié ma gourde.

Mais j’essaie un maximum de toujours avoir une gourde sur moi et de boire un maximum d’eau. En insistant un peu tous les jours, je finirais par atteindre 100% de réussite 🙂

En conclusion, il faut toujours avoir une gourde sur soi. On fait un geste pour la planète et pour son porte-feuille. Et après, on fait un maximum pour réduire ses déchets.